Productions littéraires

Depuis de nombreuses années, Anne-Marie Rastel écrit. Elle a publié en auto-édition le roman « Wor(l)d, Enter, Escape » chez Librinova en 2017, et plus récemment un recueil de Nouvelles « Les âmes tissées » en 2018 également chez Librinova. Cela lui a permis de tester ses lecteurs-trices -chose qu’elle avait déjà faite en faisant circuler son manuscrit papier quelques années auparavant. L’auto-édition lui a permis d’éditer et vendre son roman, sous format numérique et papier.

Le recueil de nouvelles, « Les âmes tissées », n’est plus publié en auto-édition depuis avril 2021. Le roman, sous le titre, « Wor(l)d, Enter, Escape » est en cours de ré-écriture et n’est plus publié non plus à ce jour.

L’écriture des nouvelles a été initiée par la participation à des concours de nouvelles.

Le roman, son premier, est le résultat de nombreuses années et…d’heures de travail. Il est inspiré de sa vie, donc en grande partie autobiographique, mais pas seulement.

Ainsi, après plusieurs versions, elle décida en 2017 de s’appuyer sur le genre fantastique, afin de confronter le réel et l’imaginaire, et de développer un univers propre à son personnage principal, la narratrice.

Anne-Marie RASTEL interpellée par la place toujours plus grandissante qu’ont pris l’informatique, le numérique et le cyber, dans notre vie quotidienne, s’est penchée sur des études et recherches sur le sujet, plus récemment sur la cyber psychologie( S.Tisseron) après avoir suivi en 2020, une formation, un DU en Arts & Médiations thérapeutiques à l’université de Paris, (ex-Paris Diderot-Paris 7) Institut Humanités, Sciences et Sociétés; la formation à la médiation par le numérique, dispensée par Olivier Duris, l’encouragea à se pencher plus encore sur cette question : la fusion et scission à la fois que ces technologies peuvent induire dans le psychisme humain. C’est quelque chose qu’elle avait pressentie 30 ans plus tôt et qu’elle décida de « mettre en oeuvre » par le biais du roman.

Ce roman est une forme d’autopsychanalyse qui confronte son héroïne à sa propre névrose qu’elle affronte avec courage afin de ne pas perdre pied, de rester ancrée dans le réel, et de trouver dans la réalité les solutions au drame qu’elle vit. Ce roman est le témoignage d’une femme en plein trauma, engagée dans une quête de vérité sur elle-même, sur la famille dans laquelle elle a grandi et sur l’époque qu’elle a traversée, de sa naissance en 1964 jusqu’au moment du drame, dans les années 90. Ce fut pour l’auteure une manière de survivre à l’indicible quand elle se vit enlever la garde de son fils. Ce qu’une mère peut faire pour sauver son intégrité pour mieux sauver son fils : voilà l’odyssée cyber qu’une femme, une mère, une auteure, a réalisée.

Couverture

Ces oeuvres sont toutes protégées et déposées auprès de la Société des Gens de Lettres.

Communiqué de presse Librinova
Séance de dédicaces 2017
Edition de la Nouvelle « Le Voyage » dans un recueil collectif suite à la participation à un concours, 2003.
%d blogueurs aiment cette page :